RSS

Dr. Amir SHISHI: Le halal ! Quels enjeux pour les consommateurs musulmans ? partie 1/2/3 (Arabic)

click on photo cliquer sur la photo   Dr. Amir SHISHI: Le halal ! Quels enjeux pour les consommateurs musulmans ? partie 2     click on photo cliquer sur la photo     Dr. Amir SHISHI: Le halal ! Quels enjeux pou

YMREADMORE

mouton halal

 

 

Une proposition de loi sur les conditions d'abattage a été adoptée jeudi en séance publique à l'Assemblée. Elle prévoit de rendre obligatoire la vidéo dans les 263 abattoirs de France.

Pour éviter que des actes de cruauté envers les animaux ne se reproduisent dans les abattoirs français, comme l'ont montré des vidéos chocs diffusées l'an dernier par l'association L214, le député Olivier Falorni a proposé l'adoption de deux amendements dans le cadre d'une proposition de loi sur l'abattage. Ils avaient déjà été présentés dans le cadre de la loi Sapin II mais rejeté par le Conseil constitutionnel en décembre pour une question de forme plus que de fond (cavalier législatif).

Les députés ont approuvé ce jeudi soir à l'heure où beaucoup de politiques regardaient le débat télévisé des primaires de la gauche une proposition de loi qui prévoit l'installation systématique de caméras de vidéo surveillance dans les 263 abattoirs de France. Objectif: limiter la souffrance animale après la diffusion d'images clandestines montrant des mauvais traitements.

Ils ont voté ce texte à 28 voix pour et 4 contre, après de longs débats. «À compter du 1er janvier 2018, à l'issue d'une expérimentation permettant d'évaluer l'opportunité et les conditions de leur mise en place, des caméras seront installées dans tous les lieux d'acheminement, d'hébergement, d'immobilisation, d'étourdissement, d'abattage et de mise à mort des animaux».

La proposition de loi propose aussi la création d'un Comité national d'éthique des abattoirs qui fera partie du Conseil et durcit les peines en cas de maltraitance des animaux.

Le Sénat devrait examiner à son tour cette proposition de loi en février, l'objectif étant un vote définitif avant début mars, date à laquelle cesseront les travaux de l'actuelle législature pour cause de campagnes électorales pour la présidentielle et les législatives.

Parmi les abattoirs, «nombre d'entre eux sont déjà équipés de caméras et certains ont récemment annoncé leur volonté de franchir ce pas , constate Olivier Falorni. La finalité exclusive de cette installation est la protection animale. Toutefois, si un accord collectif le prévoit, les images peuvent être utilisées à des fins de formation des salariés».

Seuls les vétérinaires auront accès aux images

Pour éviter tout débordement sur l'utilisation de ces images vidéo, il est par ailleurs prévu des garde-fous. «Les images ne pourront être conservées plus d'un mois et respecteront le régime de la loi de 1978 Informatique et libertés, en particulier en ce qui concerne les sanctions en cas de détournement de finalité ou de divulgation des images. Elles peuvent aller jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 300.000 euros d'amende», rappelle Olivier Falorni.

Par rapport au texte initial, les personnes ayant accès aux images ne sont en outre plus tout à fait les mêmes. N'y figure plus la direction de l'établissement, un élément de nature à rassurer les représentants du personnel. «Ces derniers craignaient que la direction utilise ces images à d'autres fins que celle prévue par la loi, reconnaît le parlementaire. La loi prévoit très clairement que la finalité exclusive est la protection animale». Seuls les services vétérinaires, qui sont déjà présents sur les lieux de mise à mort des abattoirs, auront accès aux vidéos. Désormais, les responsables de protection animale, dont le rôle est de plus en plus important dans ces établissements, auront aussi la possibilité de les visionner. «Le risque de flicage des salariés ne tient pas (...) puisque la direction de l'établissement n'est pas destinataire des images», a martelé Olivier Falorni ce matin. .

En revanche le second amendement phare qui prévoyait de réintroduire la possibilité pour les parlementaires (député, sénateur, et élu européen) «de visiter les abattoirs français de façon inopinée» a été rejeté. Pendant six mois, le député s'est rendu de façon inopinée dans plusieurs abattoirs de France avec les membres de sa commission et a jugé utile de systématiser cette procédure de visite. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a émis un avis défavorable à cet amendement, car il le considérait contraire à la constitution. Il a été rejeté.

Stéphane Le Foll dans une position médiane

Étonnamment, la Confédération Paysanne est farouchement opposée à cette mesure, mettant en avant le droit des personnels. Pour le troisième syndicat agricole, «la vidéo pourrait être utilisée comme un outil de pression psychologique pour les salariés des abattoirs». Pour leur part, les industriels de la viande sont farouchement contre la généralisation de la vidéo dans les abattoirs. «La protection animale à l'abattoir n'est pas une affaire de caméras même si certains profitent de ce débat de société pour exister médiatiquement, dénonce Pierre Halliez, directeur général de Culture viande, une organisation professionnelle regroupant les entreprises du secteur. C'est est avant tout une question d'hommes, de formation et de bon sens».

En revanche les associations de protection des animaux ont applaudi des deux mains l'adoption de ce projet. Il est cependant loin d'être certain que la proposition de loi puisse être définitivement adoptée d'ici à la fin de la législature actuelle dans six semaines.

Source : Figaro

Share
FaLang translation system by Faboba

International

Comment trouver la Qibla ???? ???? ( direction de la Mecque ) avec les Etoiles ou le Soleil
????"""""""""""" ????     Comment trouver la Qibla ( direction de la Mecque ) avec le »
        Low-quality meat banned from sale by the EU 'is still ending up in »
Bangers ban in hundreds of schools
Pork is being banned from school dinners even where the majority of parents have no religious obje »

Politiques

    L'explosion des ventes en France de produits halal suscite »
  Du porc retrouvé dans des produits halal en Norvège La viande était comm »
Cheval : le Néerlandais avait déjà vendu de la fausse viande Halal Selon d »

Organismes

Le droit de consommateur musulman en France ?
A.D.C.M ,Association de Défense du Consommateur Musulman, est une association nat »
Halal ???? ?????? Hallal ???? ??????
alal ???? ??????   Halal ???? ??????  »
CertiTRACE Halal 786: une nouvelle certification
Que vous apporte la certification CertiTRACE786 ? Elle apporte une preuve ind »

Halal Institute HIFMI - paris

Produits SABIL

sabil

Halal Tribune TV

We have 32 guests and no members online

298317
TodayToday1
YesterdayYesterday0
This WeekThis Week1
This MonthThis Month1
All DaysAll Days298317

Tous nos dossiers

  • Top stories
  • Local news
  • World
  • Politics
  • Business
  • Sports
  • Entertainment
  • Health
  • Tech & Science

Espace membre